Collonges et St-Maurice : Ensemble, on existe !

Oui Ă  la fusion de St-Maurice et de Collonges
Aimez et partagez

Ensemble, on existe !

Pour Collonges !

Les Ă©lus de Collonges ont approchĂ© ceux de St-Maurice afin d’Ă©tudier et d’envisager un processus de fusion. Celui-ci a durĂ© quelques annĂ©es et a abouti Ă  une Ă©tude qui se trouve sur le site fusion2021.ch. Pour Collonges, un OUI Ă  la fusion le 24 novembre serait un soulagement Ă  plusieurs niveaux. En effet, Collonges peine Ă  trouver des candidats aux Ă©lections communales depuis bien des annĂ©es. La commune a d’ailleurs dĂ» organiser Ă  deux reprises des Ă©lections oĂą chaque citoyen pouvait ĂŞtre Ă©lu, faute de candidats. De plus, les petites communes font face Ă  un manque de resources et de compĂ©tences techniques face aux exigences toujours plus grandes du canton. Fusionner c’est s’assurer un service public de qualitĂ©.

Et St-Maurice, alors ?

Pour St-Maurice, cette dĂ©marche est une chance. Après la fusion avec Mex en 2013 – qui fut une rĂ©ussite – une fusion avec Collonges entamerait pour de bon le renforcement de St-Maurice et de ses villages environnants face aux pĂ´les montheysan et martignerain. Afin de garder son statut de ville et sa lĂ©gitimitĂ© au niveau cantonal, St-Maurice doit s’affirmer dans cette situation unique en Valais. Un OUI le 24 novembre serait un signal clair dans ce sens. Ce serait un OUI Ă  une rĂ©gion forte qui suscitera d’autres envies dans le district Ă  court et moyen terme.

Cinq sur 126

La question de la fusion des communes est accompagnĂ©e d’une deuxième question portant sur le contrat de fusion Ă©tabli par le conseil municipal des deux communes. Un des Ă©lĂ©ments principaux concerne le nombre de conseillers municipaux de la nouvelle entitĂ©. En acceptant ce contrat de fusion, le citoyen acceptera donc que la nouvelle commune compte sept conseillers municipaux (contre 5 Ă  Collonges et 11 Ă  St-Maurice actuellement). Un audit communal suggĂ©rait il y a dix ans dĂ©jĂ  qu’une rĂ©duction du nombre de conseillers municipaux Ă  St-Maurice et un renforcement de l’administration permettrait d’augmenter l’efficacitĂ© et le suivi des dossiers. Les conseillers ne seraient pas plus occupĂ©s en Ă©tant moins nombreux puisque que le relais serait pris par l’administration. De plus, la reprĂ©sentation des forces politiques resterait similaire. Cette mue a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© entamĂ©e par l’administration de St-Maurice par le renforcement du service technique ces dernières annĂ©es. Notons que St-Maurice est une des rares communes qui compte encore plus de dix conseillers en Valais. Seules Crans-Montana, Savièse, Nendaz et Orsières en ont Ă©galement onze. La majoritĂ© des 126 communes en comporte cinq ou sept.

Pour renforcer le service public Ă  Collonges et que St-Maurice s’affirme au niveau rĂ©gional et donne un signal clair Ă  ses voisins, ensemble, disons OUI Ă  la fusion!

Pour le PDC de St-Maurice,

François Farquet, co-président


Aimez et partagez